Open Bidouille remonte le Camp ce samedi

« Dites, c’est quand le prochain Open Bidouille Camp ? » Fin septembre, les ateliérains du premier OBC avaient à peine plié bagage que déjà le public réclamait sa dose supplémentaire de bricolage. Durant une journée, les deux salles de Mains d’Oeuvres, à Saint-Ouen, avaient été pleines de gens de tous horizons, avides d’apprendre qui à coder avec des robots LEGO, qui à faire ses pâtes, qui comment fonctionne un vélo électrique.

L’équipe organisatrice a donc décidé de transformer le coup d’essai en association et accouche ce samedi 16 février de son premier bébé, l’OBC #2. Malgré les réticences émises par certains à faire franchir aux Parigots le périph’ en plein hiver, nous avons décidé de planter nos ateliers au Fac Lab, à l’antenne de la faculté de Cergy à Gennevilliers.

Le Fac Lab, pour ceux qui ne connaissent pas, est le premier fab lab porté par une université et ouvert à tous. Un fab lab, pour ceux qui ne connaissent pas bis, est un lieu dédié au prototypage rapide et au bricolage en général. Créé au MIT au début des années 2000, le concept s’appuie sur des valeurs fortes de partage des connaissances, d’éducation de pair à pair et d’ouverture. L’objectif est de favoriser l’innovation et la créativité, pour répondre aux besoins locaux, en bénéficiant du réseau mondial des fab labs. On y trouve entre autres des machines-outils assistées par ordinateur. Le décloisonnement des mondes matériel et numérique, comme le suggère le nom de la structure en charge de leur développement, le Center for bits and atoms, est aussi au coeur du projet.

Bref, c’était un lieu tout trouvé pour squatter. Un lieu propre, voire froid, d’habitude arpenté par une poignée d’étudiants, qu’on va se faire un plaisir de réchauffer avec force ateliers. Tous gratuits, c’est la règle d’OBC. On remercie d’avance tous ceux qui ont accepté de donner de leur temps libre pour partager leurs savoirs : associations d’éducation populaire, hackerspaces, fab labs ou simples particuliers. De même que nos sponsors, Ulule et La Fonderie, et nos partenaires, Silicon Xperience, Le Mouv’, OuiShare, L’Atelier des médias et SmallBang.

Disco soupe et écharpes

Pour réchauffer l’ambiance, rien de mieux qu’une bonne soupe chaude collaborative. Le collectif Disco Soupe vous invite à couper les légumes, récupérés dans des supermarchés qui n’en voulaient plus – trop vieux, trop moches -. On fait mijoter le tout, en musique et on déguste ensemble. Et comme ils sont gentils, ils nous fileront aussi la salade et les tomates qui fourreront nos désormais célèbres sandwiches au pâté (rassurez-vous, il y a aussi du classique jambon-beurre et du fromage pour les végétariens).
Les amateurs de mousse pourront prendre part à l’atelier brassage de bière libre de Bibi. En revanche, pour la dégustation, ce sera à l’OBC d’été. Les caisses de Club-Mate, la boisson préférée des hackers, seront toujours là pour étancher vos soifs.

Nouveauté, les petits auront leur zone dédiée. Ils pourront s’initier à la programmation avec des robots LEGO Mindstorms ou autour d’un coding goûter. Parents bienvenus ! Les P’tits débrouillards feront un atelier « make ton gamepad »,  « pour transformer ton ordi et l’intérieur de ton frigo en console de jeu rétro ». UnderConstruction proposera de fabriquer des jardinières DIY avec des bouteilles en plastique, des conserves, de la peinture, de la pâte à sel, etc.

Côté ado/adultes, vous aurez le choix entre de la soudure, du tricot, du logiciel libre, de l’upcycling, de l’impression 3D, de la sécurité informatique et même du “jujitsu sémantique, un atelier de hacking rhétorique”, etc.

Conférence hacker l’éducation

Lieu scolaire oblige, on se demandera comment “hacker l’éducation” le temps d’une table ronde qui aura lieu à 15 heures dans le grand amphithéâtre.  Comment et dans quelle mesure les valeurs et les pratiques des hackers doivent entrer dans les écoles ? Pour ébaucher une réponse à cette question, nous avons réuni quatre intervenants :

- Emmanuelle Roux et Laurent Ricard, co-fondateurs du Fac Lab
- Christophe André, qui défend le concept de design libre et responsable au sein de son association Entropie. lI anime entre autre des ateliers pour enfants.
- Clément Quinson, membre du hackerspace de Nanterre l’Electrolab et chargé de TD à la faculté de Cergy pour la licence pro développeur web et web mobile.

Pratique

Horaires : 10 heures - 19 heures

Pour se rendre sur place, c’est ici, pour consulter le programme complet, c’est là. Abonnez-vous à notre Tumblr, notre Twitter et/ou devenez membre de notre groupe Facebook pour être tenu au courant.

Restauration rapide sur place.

Photos Ophelia Noor Flickr CC by nc nd

Affiche Loguy pour Open Bidouille CC by nc nd